galerie d’art, art aborigène, aboriginal signature, blog de la galerie, peinture aborigène

Visite des enfants et spontanéité face à l'art Aborigène

© Photo : Aboriginal Signature. Les enfants de 2e et 3e maternelle de l'école du Sacré Cœur à Bruxelles, en visite à la galerie avec leurs instituteurs, le 3 mars 2016.

© Photo : Aboriginal Signature. Les enfants de 2e et 3e maternelle de l'école du Sacré Cœur à Bruxelles, en visite à la galerie avec leurs instituteurs, le 3 mars 2016.

Que de bons souvenirs avec ces main levées, ces exclamations spontanées, ces multiples questions : "c'est quoi ça monsieur ?".

Bien souvent les parents comme les enfants appréhendent la visite des galeries ou musées. Mais c'est sans compter sur leur curiosité insatiable, cette soif de mieux comprendre et leur regard qui furète partout à la découverte de choses insolites. Ils ne s'y ennuient guère.

Ce jeudi, 30 enfants de 2e et 3e maternelle de l'école du Sacré Coeur à Bruxelles étaient en visite au sein de la galerie. A chaque fois je suis touché par leurs coups de cœur. Il n'y a pas de jugement. Tout en spontanéité ils révèlent pour quelle œuvre d'art Aborigène leur cœur balance. Et le plus souvent je suis étonné à la fois par l'audace de leurs choix et le fait qu'ils n'empruntent pas toujours le chemin couru d'avance ou le plus facile. 

Un moment d'émotion aujourd'hui, quand un petit groupe de 10 enfants, choisit comme peinture préférée la toile magistrale de Mrs Snell, qui nous a quitté il y a peu. Ils se mettent devant, la touchent, y rentreraient presque, comme à travers une fenêtre vers un autre univers, down under, au cœur de l'Australie noire et des merveilles inventées par les artistes Aborigènes.

© Photo : Aboriginal Signature. Les enfants de 4 à 5 ans de l'école maternelle du Sacré Cœur à Koekelberg, en visite à la galerie avec leurs institutrices, en mars 2016.

© Photo : Aboriginal Signature. Les enfants de 4 à 5 ans de l'école maternelle du Sacré Cœur à Koekelberg, en visite à la galerie avec leurs institutrices, en mars 2016.

Dans quelques jours, ils feront un atelier à l'école, pour réaliser une œuvre collaborative avec tout ce qu'ils ont appris au sein de la galerie, en terme de signes, de formes, de jeux de couleurs et de ces poissons énormes dont le requin qui fit sensation. Impatient de voir le résultat qui sera un remerciement pour cette visite pleine de vie et de spontanéité.

French
English