Peintures et paysages aborigènes incarnés du désert central (APY land)

Durée de l'exposition : du 17 juin au 25 juillet 2015 à la galerie
Horaires : de 14h à 18h, du mercredi au samedi. A d'autres moments sur simple RDV.

La galerie Bruxelloise Aboriginal Signature, vous invite à la découverte des artistes Aborigènes clefs de l’APY LAND (Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara), un territoire Australien à 400 km au sud d’Alice Springs. Cet espace désertique immense couvre 103 km2 au cœur du pays. Il fut récupéré en 1981 par les Aborigènes nomades vivant depuis des millénaires sur ces terres semi-arides.
Leurs peintures contemporaines réalisées loin de la foule, sont exceptionnellement authentiques, profondément habitées par leur spiritualité du temps du rêve et incarnées par les pistes chantées qui traversent ces immensités... (lire la suite ci-dessous).

De gauche à droite, œuvres de Freddy Ken, Barbara Moore, Wawiriya Buton, Sylvia Ken, Mick Wikilyiri, Sylvia Ken... présentées lors de l'exposition "Paysages incarnés du désert (APY land)". En partenariat avec Tjala Arts.

De gauche à droite, œuvres de Freddy Ken, Barbara Moore, Wawiriya Buton, Sylvia Ken, Mick Wikilyiri, Sylvia Ken... présentées lors de l'exposition "Paysages incarnés du désert (APY land)". En partenariat avec Tjala Arts.

Peintures présentées lors de l'exposition.

Cinq centres d’art CONTEMPORAINS, vecteurs d’une mémoire vivante millénaire

En partenariat avec cinq communautés disséminées dans le APY Land : Ernabella, Mimili Maku, Tjungu Palya, Kaltjiti, nous présenterons 20 artistes clefs au sein de l’espace imprimerie de la galerie Aboriginal Signature.

Les peintures de ces artistes de haut niveau, sélectionnées avec attention dans les centres d’art, véhiculent la mémoire de ce peuple, issu de la plus ancienne culture continue à travers le monde. La transmission à travers les générations a introduit une codification de signes d’une civilisation pourtant sans écriture.

Les symboles accessibles aux initiés, leur vision du territoire, confinent sous notre regard occidental à l’abstraction. On y perçoit dans un minimalisme frappant, des toiles où l'essentiel d'une culture persiste, et s'exprime avec profondeur et puissance, à travers l’inventivité du geste de ces peintres exceptionnels.

Ces peintures signifiantes, incarnées, permettent à ce peuple nomade de garder leur mémoire vive, et participent à l’effort de transmission aux plus jeunes générations. Si nous n’avons pas en tant qu’occidentaux accès aux secrets évoqués sur les toiles, les artistes aborigènes sont sensibles et fiers de partager leur culture avec le monde, à travers ce mouvement d’art contemporain, reconnu par les plus grandes institutions.

Abstraction contemporaine : focus sur 5 artistes

Au sein du désert central, dans la région du APY land, nous présenterons différents artistes clefs de Tjungu Palya - Béryl Jimmy, Angkaliya Curtis, Iyawi Wikilyiri - dont la palette est composée d'à-plats de couleurs, avec beaucoup de matière et des effets de brossage en guise de texture. L'univers d'Angkaliya Curtis, hier peuplé d'animaux totémiques, presque figuratifs, tels des bestiaires fantasmagoriques sur ses toiles, offre dans ces œuvres majeures une vision plus abstraite et incarnée du territoire.
Chez l’artiste Maringka Baker se retrouve une évocation subtile et puissante du paysage, dans une vision spirituelle presque cadastrale et incarnée.

De gauche à droite, œuvres de Maringka Baker, Iyawi Wikilyiri, Iyawi Wikilyiri, Maringka Baker... Au fond, de gauche à droite, deux œuvres de Beryl Jimmy. En partenariat avec Tjungu Palya Arts. Toiles présentées lors de l'exposition "Paysages incarnés du désert (APY land)".

De gauche à droite, œuvres de Maringka Baker, Iyawi Wikilyiri, Iyawi Wikilyiri, Maringka Baker... Au fond, de gauche à droite, deux œuvres de Beryl Jimmy. En partenariat avec Tjungu Palya Arts. Toiles présentées lors de l'exposition "Paysages incarnés du désert (APY land)".

Des œuvres de Betty Pumani offriront une transition habile vers univers plus pointilliste, avec des nuances délicates de points qui finissent par se confondre, pour former des déliés dans une approche plus spatiale, presque cosmique, dessinant les pistes chantées des nomades de ces déserts semi-arides.

Oeuvres de l'artiste Betty Pumani du centre d'art de Mimili Maku, présentées lors de l'exposition "Paysages Aborigènes incarnés du APY land".

Oeuvres de l'artiste Betty Pumani du centre d'art de Mimili Maku, présentées lors de l'exposition "Paysages Aborigènes incarnés du APY land".

Chez l’artiste Ngupulya Pumani, une peinture signifiante sensible prend forme à travers des signes codifiés complexes habitant tout l’espace peint. Le caractère sensible et secret de ceux-ci conduit l’artiste a habilement déposé un voilage de points infini qui atténue la perception des signes, les protège de notre regard et offre une nuance poétique du paysage visible.

A partir de la 4e œuvres à gauche, toiles des artistes Ngupulya Pumani, et Tuppy Ngintja Goodwin, Ngupulya Pumani... En partenariat avec Mimili Maku Arts. Toiles présentées lors de l'exposition "Paysages Aborigènes incarnés du désert (APY land)".

A partir de la 4e œuvres à gauche, toiles des artistes Ngupulya Pumani, et Tuppy Ngintja Goodwin, Ngupulya Pumani... En partenariat avec Mimili Maku Arts. Toiles présentées lors de l'exposition "Paysages Aborigènes incarnés du désert (APY land)".

Trois œuvres de l’artiste Yurpiya Lionel dessinent un mythe du temps du rêve lié à la chenille, ancêtre totémique ayant formé le territoire. Les lignes formées de juxtaposition de points s’enchaînent pour évoquer les dunes du désert semi-aride, comme dans le mouvement des ondulations de la chenille. L’effet de texture est saisissant.

Oeuvres des artistes Pepai Jangala Caroll, Yurpiya Lionel, Gordon Ingkatji. En partenariat avec Ernabella Arts. Toiles présentées dans le cadre de l'exposition "Paysages Aborigènes incarnés du désert (APY land)".

Oeuvres des artistes Pepai Jangala Caroll, Yurpiya Lionel, Gordon Ingkatji. En partenariat avec Ernabella Arts. Toiles présentées dans le cadre de l'exposition "Paysages Aborigènes incarnés du désert (APY land)".

Au fil des expositions de notre galerie d'art Aborigène, nous nous attachons à vous faire découvrir l'amplitude et la diversité de ce mouvement d'art contemporain naît à Papunya en 1971 (lieu de Kintore). A travers le regard des artistes, souvent de grands initiés, ce mouvement artistique ne cesse de puiser dans le terreau fertile d'une culture multimillénaires, les gisements d'une créativité artistique insatiable, porteuse de la mémoire d'un peuple.

French
English