Magazine MU-IN-THE-CITY : UTOPIA

utopia-Mu.jpg

On en parle dans la presse ! Merci à Mu in the City et Laure Eggericx.

"Pour sa 18e exposition en trois ans d’existence, Aboriginal Signature se concentre sur l’âge d’or d’Utopia, un mouvement artistique aborigène au succès mondial. Ce retentissement planétaire se retrouve concentré à Bruxelles, à l’ombre de la basilique, dans la galerie de Bertrand Estrangin dont les cimaises sont occupées par une vingtaine d’œuvres de qualité muséale..."

La suite ici : http://mu-inthecity.com/2017/03/utopia-aboriginal-signature

#artaborigene #aboriginalart #presse #actualités #news #utopia #artcontemporain #contemporaryart

Koekelberg News : Découverte de Aboriginal Signature, galerie spécialisée en art Aborigène

On en parle dans le magazine Koekelberg News de cette commune du Nord de Bruxelles.
En avril prochain, la maison communale organise avec le service culturel, une visite de galerie Aboriginal Signature, à la découverte de la fine fleur de l'art Aborigène d'Australie sur les pistes chantées des grands artistes indigènes d'Australie : un art signifiant et spirituel, ancré dans une histoire hors du commun et continue sur 50 000 ans.

A cette occasion, Bertrand Estrangin, responsable de la galerie, nous emmènera dans le APY land, auprès des artistes d'Ernabella dans la très belle exposition d'art Aborigène du mois d'Avril : Rising stars of Aboriginal artists from Ernabella".

Réservation indispensable.
 

RCF radio : interview - l'art Aborigène dans Bouche à Oreilles

Retrouvez 10 mn d'interview de Bertrand Estrangin, directeur de la galerie Aboriginal Signature, dans les studios de la radio RCF.
Interview menée par Léo Potier, dans le "Bouche à oreilles".
Au programme : Introduction à l'art Aborigène d'Australie, et focus sur notre exposition "Empreintes Eternelles".
Ici en live : https://rcf.fr/culture/les-arts-premiers-sont-bruxelles

Nous serons en direct sur la radio RCF, dans l'émission "Le Bouche à oreille" : votre rendez-vous quotidien avec la culture bruxelloise.

Ces peintures merveilleuses et magistrales des artistes de Tjungu Palya sont à découvrir, admirer ou acquérir, encore 3 jours, et jusqu'à ce samedi 18 février. Welcome !

MU-IN-THE-CITY : Tjungu Palya : sœurs, frères et serpents !

Extrait de l'article de Muriel de Crayencourt.

"A la fois si loin et si proche de l’art contemporain occidental, l’art aborigène actuel se nourrit uniquement de l’Histoire et des mythes aborigènes. Sur toiles depuis quelques décennies seulement, les dessins et motifs repris à l’acrylique étaient à l’origine dessinés sur le sol des territoires presque désertiques du centre de l’Australie. Peindre sur toile est aujourd’hui une manière, pour ces multiples peuples, à la fois de retranscrire les contes issus du Temps du rêve et gagner de quoi faire vivre leur famille. A voir chez Aboriginal Signature, 15 artistes du centre d’art Tjungu Palya Arts et 30 peintures créées pour la galerie pendant une année.

En Australie, l’art aborigène est célébré, étudié, et de grands musées lui sont consacrés. En Europe, c’est plus compliqué. Pourtant, les nouvelles œuvres présentées chez Aboriginal Signature à Bruxelles sont une fois de plus puissantes visuellement, esthétiquement et formellement. S’en dégage une vibration, une profondeur qui ne vient pas uniquement de l’association des couleurs et des formes mais aussi de ce qui y est implicitement rendu, une histoire millénaire" ...

La suite ici

LA LIBRE : Les galeries • Aborigènes en verve

Extrait de l'article de Roger Pierre Turine

"Dans la foulée de Winter Bruneaf, Aboriginal Signature expose un ensemble Aborigène.

Bertrand Estrangin, baroudeur et découvreur, enthousiaste défenseur et promoteur des arts aborigènes d'Australie, a mis son été 2016 à profit pour parcourir 4800 kilomètres en 4x4 dans le bush australien, situé dans le centre du pays.

Il en a ramené 30 peintures réalisées par 15 artistes du centre d'art de Tjungu Palya niché dans le désert du APY land" ...

MU-IN-THE-CITY : Ancestrale modernité des artistes Ömie

"C’est une culture unique, née il y a des siècles dans la région de l’Oro en Papouasie Nouvelle Guinée, qui est arrivée entièrement préservée jusqu’au monde occidental en 2002. Le succès fut ensuite fulgurant et les femmes Ömie sont désormais célébrées internationalement. Trente-quatre étoffes d’écorce sont présentées à Bruxelles chez Aboriginal Signature, ornées de motifs traditionnels et dont les couleurs primaires sont puissantes.

Leur histoire est tout à fait unique. Ces artistes viennent d’une région sacralisée par le volcan Huvaimo (1680 m) qui a dévasté leur territoire à la moitié du XXe siècle alors que des missionnaires, tout juste débarqués, les empêchaient de pratiquer leurs coutumes aux antipodes de la chrétienté. Isolée durant des siècles, c’est suite à l’éruption du volcan que la tribu s’est révoltée et que son art est arrivé jusqu’au monde moderne. Un art que les femmes ne cessèrent plus jamais de pratiquer"...

La suite ici

MU-IN-THE-CITY : Exposition Papunya Tula, rites cinétiques

Dans le magazine d'art "Mu in the City" - Novembre 2016 : Papunya Tula, rites cinétiques

"C’est une nouvelle communauté d’artistes et une nouvelle région d’Australie qui sont à découvrir chez Aboriginal Signature. Les artistes de Papunya Tula tracent sur toile et sur panneaux de bois les signes qui détaillent leurs cérémonies et rites d’initiation."

Lire la suite ici.

NEWS-ART-TODAY : reportage sur l'exposition Ömie

Reportage vidéo - septembre 2016 - sur NEWS-ART-TODAY-TV

En live comme si vous y étiez, découverte des tapas de l'exposition des artistes indigènes Ömies de Papouasie Nouvelle Guinée.

A découvrir ici.

French
English