.... Revue de presse .. Press review ....

.... Nous tenons à remercier pour leur intérêt pour notre galerie d'Art Aborigène et leur soutien les télévisions, journaux et magazines : la RTBF, la Trois, LE SOIR (Belgique), LA LIBRE BELGIQUE, PARIS-MATCH, LA GAZETTE DE DROUOT (France), MU-intheCity, COLLECT (Belgique), LE VIF L'EXPRESS, le magazine Avenue Montaigne, NEWS-ART-TODAY-TV, ARTEXPO.
.. We would like to thanks for their interest & support the following TV, newspaper and magazines : RTBF, TV La Trois, LE SOIR (Belgium), LA LIBRE BELGIQUE, PARIS-MATCH, LA GAZETTE DE DROUOT (France), COLLECT (Belgium), LE VIF L'EXPRESS, Mu-intheCity, Avenue Montaigne magazine, NEWS-ART-TODAY-TV, ARTEXPO. ....


papunya-tula-art-aborigene-muinthecity

Dans le magazine d'art "Mu in the City" - Novembre 2016 : Papunya Tula, rites cinétiques

"C’est une nouvelle communauté d’artistes et une nouvelle région d’Australie qui sont à découvrir chez Aboriginal Signature. Les artistes de Papunya Tula tracent sur toile et sur panneaux de bois les signes qui détaillent leurs cérémonies et rites d’initiation.

Bertrand Estrangin continue à présenter avec passion les artistes aborigènes qu’il aime. Pour cela, il passe chaque été plusieurs semaines dans des régions reculées du continent australien. Cette fois-ci, il nous a ramené des œuvres de 16 artistes, dont Ningura Napurrula, Warlimpirrnga Tjapaltjarri et George Tjungurrayi dont les toiles atteignent des records dans les ventes internationales..."

Lire la suite ici.


Omie-artists-video-papua-new-guinea

Reportage vidéo - septembre 2016 - sur NEWS-ART-TODAY-TV

A découvrir en live et en vidéo, les œuvres indigènes des artistes Ömies de Papouasie Nouvelle Guinée. Nées entre 1919 et 1987. de mère en fille, ces femmes portent haut la mémoire de leur peuple, et révèlent à travers les tapas, toute la résonance spirituelle de leur montagne sacrée. Leurs signes y expriment avec subtilité et fluidité les tatouages corporels et les mythes liés aux lieux de création. Dans une complexe intimité avec leurs lieux traditionnels, elles y célèbrent leur identité et la transmission des connaissances..."

A découvrir ici.


art-aborigene-omie-artists-papua-new-guinea

La Libre Belgique - Oct. 2016 : Exceptionnelle expo ömie à Bruxelles

"Bertrand Estrangin est un passionné et l’ouverture récente de sa galerie en arts aborigènes mérite l’attention, les surprises y foisonnant. raison de plus pour ne pas manquer l’accrochage d’exception qu’il y réalise en ce moment.

Du jamais vu en Belgique ! Et la manne est stupéfiante : 34 tapas des femmes Ömie de Papouasie Nouvelle-Guinée y sont exposées, fruit de cinq années de travail de 24 de ces femmes artistes qui vivent dans des petits villages très éloignés que domine l'imposant volvan sacré Huvaimo (1600 mètres).

Héritière d'une culture que l'évangélisation risqua d'anéantir sans y parvenir, ces femmes agissent en chef de village..."


art-aborigene-artnewstoday

Reportage vidéo - septembre 2016 - sur NEWS-ART-TODAY-TV : « Tradition vivante et Innovation millénaire Aborigène » à Paris

Depuis des millénaires, les Aborigènes d’Australie continuent de transmettre leur mémoire ancestrale, de célébrer les évènements fondateurs de leur civilisation, d’enseigner les mythes structurants de leur société, à travers un langage graphique touchant à tous les médias du monde de l’art.

Dans cette exposition au Parcours des Mondes, la galerie Aboriginal Signature souhaite offrir à Saint Germain des Près une photo de l’excellence de l’art Aborigène contemporain, là où tradition et innovation se conjuguent dans les œuvres, et sont intimement liées comme le soulignait le philosophe Paul Ricœur.

A découvrir ici.


art-aborigene-collection-le-soir

LE SOIR - Juillet 2016 : Comment passe-t-on de la collection à la galerie d'art ?

"Comment passe-t-on de la chimie chez Solvay à l’art contemporain aborigène et de métiers comme manager de l’innovation participative ou de la communication interne à l’aventure de la collection au point d’en faire sa profession ?"

"Par le plus grand des hasards ? Par un concours de circonstances ? Lors d’une rencontre, d’un voyage ou d’un changement de vie ? Il y a un peu de tout cela dans le parcours de Bertrand Estrangin, Français installé à Bruxelles depuis le début des années 2000 pour des raisons professionnelles.

L’émergence d’une collection

Attiré depuis toujours par le nomadisme, l’homme part à plusieurs reprises marcher dans les déserts du globe..."  La suite ici.


art-aborigene-spinifex-art-project-le-soir

La libre - Juin 2016 : découvrir l'art et la culture des aborigènes australiens

"... C’est dans ce contexte historique qu’il convient d’appréhender ces œuvres qui sont désormais reconnues internationalement. En passant des peintures éphémères exécutées au sol avec des pigments naturels, aux tableaux à l’acrylique sur toile, les peintres ont pu intégrer les expositions d’art contemporain et gagner les cimaises de galeries et musées tels le British Museum. Seules les pièces les plus anciennes rejoignent les collections ethnographiques. Le territoire aborigène, au centre de l’Australie, compte de nombreux centres d’art officiels, des structures coopératives au sein desquelles les artistes exercent leur art et qui garantissent l’authenticité de celui-ci. Les œuvres exposées proviennent de la petite communauté de Tjuntjunjara, située à 900 kilomètres de toute zone habitée ! ..."

Lire le dossier complet ici.


Les artistes Aborigènes de Balgo sur Mu-intheCity.

Les artistes Aborigènes de Balgo sur Mu-intheCity.

Les artistes Aborigènes de Balgo dans MU-intheCity • 04/2016

Le magazine d'art en ligne Mu-intheCity partage son enthousiasme pour les femmes artistes Aborigènes de Balgo, à travers l'article : "Les déserts brûlants de Balgo".

A découvrir ici.


L'art Aborigène en direct de l'invitation de la RTBF.

L'art Aborigène en direct de l'invitation de la RTBF.

L'art Aborigène sous les feux de la rampe A la RTBF • 02/2016

L'émission l'Invitation de la RTBF, s'est rendue à la galerie pour un tournage avec un jeune couple amateur d'art et de surprises. Partez à la découverte de l'art Aborigène et de l'exposition Entre deux Eaux avec les artistes Aborigènes d'Erub (Ghost Net project) et de Mangkaja. On tourne.


Merci à avenue Montaigne pour ce reportage vidéo en direct de Bruneaf à Bruxelles.

Merci à avenue Montaigne pour ce reportage vidéo en direct de Bruneaf à Bruxelles.

avenue Montaigne : l'Art Aborigène à Bruneaf • 01/2016

Pour la première participation de la galerie au salon BRUNEAF au Sablon dédié aux Arts Premiers, le magazine avenue Montaigne nous a rendu visite pour un reportage sur les chemins de l'art Aborigène.

A découvrir ici.


Dans La LIBRE BELGIQUE - LIBRE CULTURE • 23/09/2015

"Anciennement les peintures aborigènes étaient réalisées dans le sable, et par­fois sur des écorces d'arbres ou sur des rochers. Ces interventions étaient avant; tout éphémères et leur sens secret. Au.début des années 70, les images abstrai­tes de ces "rêves" vont être réalisées sur des supports traditionnels, et de la: sorte devenir pérennes. Ces peintures vont aussi quitter le territoire d'origine et faire désormais partie du marché de l'art qui s'en est rapidement emparé.1 Fort heureusement, tout en évoluant, ces peintures qui sont l'objet d'expositions muséales dans le monde ont conservé leur spécificité. Cette pratique nouvelle a changé la vie des Aborigène et leur a permis de récupérer une partie de leurs terres.

Une exposition des œuvres des artistes contemporains les plus renommés du centre d'art de Papunya et de quelques autres se tient à la galerie Aboriginal Signature à Bruxelles. Dans ce cadre, le musicien virtuose multi-instrumentaliste Stephen Kent (photo) donnera un concert de didgeridoo. Une occasion. de voir et entendre une part de la culture des Aborigènes. (C.L) "

L'exposition sur Papunya : Big Bang d'un mouvement d'art contemporain se tient à la galerie Aboriginal Signature jusqu'au 7 novembre.


COLLECT-art-aborigene

Dans le magazine COLLECT de l'été 2015 :
Art aborigène : pas que des petits points !

Flambant neuve, la galerie de Bertrand Estrangin poursuit une mission unique en Belgique : assurer la promotion d’un art aborigène de qualité. L’espace réunit une sélection d’artistes issus de cinq centres d’art (coopératives artistiques gérées par les Aborigènes) disséminés dans le APY Land. « Chaque oeuvre, vibrante, véhicule sur les toiles la mémoire de ce peuple, issu de la plus ancienne culture continue à travers le monde. La transmission, à travers les générations, a introduit une codification de signes d’une civilisation sans écriture. Les symboles, accessibles aux initiés, confinent sous notre regard occidental à l’abstraction. On y perçoit cependant une profondeur, une puissance, à travers l’inventivité du geste des artistes, pour ne garder que l’essentiel, comme si le temps avait effacé les scories superficielles.» Un accrochage qui permet de mesurer la qualité et la diversité de cette production qui gagne définitivement à être connue.
Notre expo ‘coup de coeur’ ! (gg)

Lien vers le magazine COLLECT


  

  

Dans l'édition Belge de PARIS-MATCH : Première galerie d'art Aborigène à Bruxelles.

"La formation commerciale de Bertrand Estrangin (Ecole Supérieure de Commerce à Paris, master de management et marketing à Solvay) ne le prédisposait pas particulièrement à s'intéresser à l'art. Cette passion a pris forme par hasard lors de la visite d'un musée à Utrecht où il a découvert l'art Aborigène. Immédiatement séduit par "cet ancrage millénaire et son expression dans un mouvement d'art contemporain où la peinture tutoie des sommets d'audace picturale et d'audace politique, car celle-ci est également utilisée pour récupérer des terres", il a commencé à les collectionner en 2000...


ARTexpo: L'Australie en un saut chez vous

Bruxelles devient de plus en plus un haut lieu d’art pour les galeries. Une petite dernière vient d’arriver avec une thématique inédite, celle de l’art Aborigène d’Australie. ... collectionneur depuis 15 ans est à la tête de cette galerie qui a ouvert ses portes fin janvier dans le quartier de Koekelberg à Bruxelles. Il est en contact direct avec les centres d’art australiens et par sa galerie, il souhaite partager sa passion pour cet art si méconnu dans nos frontières...

Lien vers artexpo.


LE VIF - L'EXPRESS : DÉCOUVERTES, RENCONTRES ET AMOUR DU BEAU

Extrait... "... La relève est assurée...

... C'est un fait les antiquaires généralistes sont en voie de disparition. Cela dit, Eurantica reste attractif pour les jeunes marchands émergents. Ils sont en effet nombreux à se lancer dans le métier, soit en prenant le relais de la galerie familiale, soit en changeant de vie. Ces jeunes choisissent des "niches" avec un choix de tableaux ou d'objets pouvant s'intégrer dans l'intérieur moderne. L'exemple de Bertrand Estrangin est emblématique (Lire l'article).


Dans le magazine COLLECT n°452 du mois de mars 2015, dans la section TELEPHONE ROUGE, on parle de l'ouverture de la galerie Aboriginal Signature

"Jusqu’au 13 mars, se tient dans les espaces flambant neufs de la Galerie Aboriginal Signature, dirigée par Bertrand Estrangin, une exposition consacrée à la créativité millénaire des Aborigènes d’Australie. (www.aboriginalsignature.com, 101 rue Jules Besme)
L’objectif, à moyen terme, est d’y développer la connaissance de ce mouvement..


Le-soir-art-aborigene

Dans le Soir - MAD, du 11 février 2015 : "L'Art Aborigène atteint enfin Bruxelles".

A Koekelberg, Bertrand Estrangin ouvre la première galerie d’art aborigène de la capitale. Travaillant avec les centres d’art australiens, il propose des œuvres superbes et abordables... Aboriginal Signature • Estrangin Fine Art. (Lire l'article).


gazette-drouot-art-aborigene

Dans la gazette de Drouot du 13 février 2015 : "RENCONTRE avec Bertrand Estrangin, collectionneur des antipodes".

Il a collecté l'art des confins et des temps immémoriaux avant d'aimer plus exclusivement la peinture aborigène. Récit d'une quête des origines... (Un dossier de 6 pages à lire ici).

French
English